Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

ancienne madeleine     annonerie vieille     aumône vieille     bellegarde    l’école     fonderie     glacière

Hôtel de ville       opéra       plan       université       verrerie       trois ormeaux     

La Rue de la VERRERIE tient son nom d’une ancienne fabrique de verre qui s’y trouvait au Moyen Âge.

La fabrication du verre translucide débuta en fait vers 1.500 avant J-C et c’est au Ier siècle avant J-C qu’apparurent les souffleurs de verre fabricant des verres creux.

En 1320, le mot « verre » désigne des vases à boire produits en verre. Au XIVe siècle, le maître verrier commence à produire des miroirs, remplaçant des papiers peints huilés fixés aux fenêtres où les femmes pouvaient se contempler. Puis, le verrier fabrique des verres de lunettes de vue. Vu le risque d’incendies, les verreries seront progressivement délocalisées en dehors du centre des villes, tout comme les fonderies.

Le saviez-vous ?

La Rue de la VERRERIE s’appelait la Rue de la JUIVERIE basse jusqu’en 1811 où le « Barbouilleur » selon ROUX-ALPHERAN décida de lui-même d’apposer la plaque actuelle.

La Rue de la VERRERIE a aussi un petit surnom donné par les étudiants : la Rue de la SOIF. On y trouve de nombreux pubs où les jeunes aiment prolonger leurs soirées.




Rue de la VERRERIE takes its name from an old glass factory that stood there in the Middle Ages.

The manufacture of translucent glass actually began around 1,500 BC and it was in the 1st century BC that the glassblowers who made hollow glass appeared.

In 1320, the word "glass" designates drinking vessels produced in glass. In the 14th century, the master glassmaker began to produce mirrors, replacing oiled wallpapers attached to the windows where women could contemplate themselves. Then, the glassmaker manufactures glasses for prescription glasses. Given the risk of fires, the glassworks will gradually be relocated outside the city centers, as will the foundries.

Did you know ?

The Rue de la VERRERIE was called the Rue de la JUIVERIE low until 1811 when the "Dauber" according to ROUX-ALPHERAN decided on his own to affix the current plaque.

The Rue de la VERRERIE also has a small nickname given by the students: the Rue de la SOIF. There are many pubs where young people like to extend their evenings.