Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

bretons     buscaille     cardinale     mazarine     agard     albertas     d’arpille    baratanque   bon pasteur   lacépède     ganay     isolette     de jouques     littera     loubet     matheron     molle   saint-henri     saint-honoré

NON !

Contrairement à ce que l’on pourrait croire,

la Rue SAINT-HENRI ne vénère pas un saint réel !

Cette rue ne portait pas de nom jusqu’à ce que le « barbouilleur », selon ROUX-ALPHERAN, décide d’autorité de lui donner pour nom … son propre prénom : Henri .... en n’oubliant pas de le sanctifier ! 

L’auteur des Rues d’Aix décrit : « En 1811, l’administration municipale chargea un véritable barbouilleur de refaire à neuf les écriteaux indiquant les noms des rues. Celui-ci fît cette opération à sa guise et sans consulter personne, supprimant, de sa propre autorité, les noms qui lui déplaisaient, apparemment pour réunir les rues qui les portaient à celles qui s’alignaient plus ou moins avec elles. C’est alors que disparut le nom de Juiverie qui appartenait à la rue située au couchant et le long de l’Hôtel-de-Ville, depuis la Rue des Cardeurs jusqu’à celle de la Verrerie à laquelle la rue de la Juiverie fut réunie. La chose faite, le barbouilleur reçut une réprimande, mais on en resta là et il ne fut nullement remédié au désordre qu’il avait introduit dans l’indication de bien des rues. »

Le saviez-vous ?

Qui était le véritable saint HENRI ? De 973 à 1024, il fut le fils du duc de Bavière. Il consacra sa vie à maintenir l’unité du saint Empire romain et favorisa l’influence de l’Église sur la société. Saint HENRI et sa femme Cunégonde de LUXEMBOURG furent canonisés ensemble par le pape INNOCENT III en reconnaissance de leur dévouement au pape et de leur vœu de respecter la chasteté durant leur mariage.




NO !

Contrary to what one might think,

Rue SAINT-HENRI does not worship a real saint!

This street did not have a name until the "dauber", according to ROUX-ALPHERAN, decided by authority to give it for name… his own first name: Henri… while not forgetting to sanctify it!

The author of Rues d'Aix describes: “In 1811, the municipal administration commissioned a real dauber to redo the signs indicating the names of the streets. The latter did this as he pleased and without consulting anyone, removing, on his own authority, the names he disliked, apparently to reunite the streets which led them to those which more or less aligned with them. It was then that the name of Juiverie disappeared, which belonged to the street located at sunset and along the Hôtel-de-Ville, from the Rue des Cardeurs to that of the Verrerie to which the rue de la Juiverie was. reunited. Once this was done, the dauber received a reprimand, but that was the end of it and the mess he had introduced into the signs of many streets was in no way remedied. "

Did you know ?

Who was the real Saint HENRI ? From 973 to 1024 he was the son of the Duke of Bavaria. He devoted his life to maintaining the unity of the Holy Roman Empire and promoting the influence of the Church on society. Saint HENRI and his wife Cunegonde of LUXEMBOURG were canonized together by Pope INNOCENT III in recognition of their dedication to the Pope and their vow to respect chastity during their marriage.