Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

bretons     buscaille     cardinale     mazarine     agard     albertas     d’arpille    baratanque   bon pasteur   lacépède     ganay     isolette     de jouques     littera     loubet     matheron     molle   saint-henri     saint-honoré

Cette rue minuscule, qui relie l’actuelle Rue du Marquis de MÉJANES à la Place Marie-Rose RICHELME, fut naturellement baptisée ainsi en 1652 car une jardinière, appelée la "Baratanque", y avait son magasin de fruits et légumes. Elle doit son surnom au fait que de par son métier elle était amenée à baratiner (le verbe provençal «baratar» signifie "bavarder pour mieux séduire ou tromper”).

Le saviez-vous ?

La Rue de la BARATANQUE est la plus petite de la ville d’Aix et n’abrite qu’un seul habitant. Elle est aujourd’hui fermée au public car par le passé utilisée comme pissotière ou endroit de consommation de drogues illicites.




This tiny street, which links the current Rue du Marquis de MÉJANES to Place Marie-Rose RICHELME, was naturally named in 1652 because a gardener, called the "Baratanque", had her fruit and vegetable store there. She owes her nickname to the fact that by virtue of her profession she was led to chatter (the Provencal verb “baratar” means “to chat the better to seduce or deceive”).

Did you know ?

Rue de la BARATANQUE is the smallest in the city of Aix and has only one inhabitant. It is now closed to the public because in the past it was used as a urinator or place of illicit drug consumption.


BARATANQUE IMPASSE DE LA