Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

bretons     buscaille     cardinale     mazarine     agard     albertas     d’arpille    baratanque   bon pasteur   lacépède     ganay     isolette     de jouques     littera     loubet     matheron     molle   saint-henri     saint-honoré

ARCH ALBERTAS1

Jean-Baptiste d’ALBERTAS est né en 1716 au sein d’une noble famille.

Après ses études, il est conseiller au Parlement d’Aix avant de devenir son premier président. Il sera aussi le président de la Cour des comptes jusqu'en 1775.

Entre 1742 et 1746, à l’âge de vingt-six ans, il fait détruire les maisons qui se trouvent face à la sienne construite par son père dans l’actuelle Rue Jean ESPARIAT. Il veut embellir son champ de vision et surtout pouvoir faire manœuvrer aisément ses carrosses.

Légitimiste, à savoir royaliste, il se rallie à la cause de la Fédération et organise la fête du 14 juillet 1790 dans le parc de son Château de Gémenos. Là, Jean-Baptiste d’ALBERTAS  est poignardé par le jeune Anicet MARTEL. Contrairement à ce que l’opinion pensait, il n’y avait aucune motivation politique à ce geste bien que l’on soit en période révolutionnaire. Son assassin, avant de connaître le supplice de la roue sur la Place des PRÊCHEURS, avouera avoir commis son crime pour venger son père.

À voir :

La Place Jean-Baptiste d’ALBERTAS  reste un bel exemple d’art baroque et est une des plus jolies places de la ville d’Aix. La fontaine, située au centre avec une vasque en fonte, sera construite en 1912. Aujourd’hui, il s’agit d’une copie réalisée par les étudiants ingénieurs des Arts et Métiers dans les années 50.

L'Hôtel d'Albertas est l'un des plus grands d'Aix. Il est découpé en appartements (celui de Monsieur, celui de Madame avec boudoir, …) et il possède en son centre un jardin assez grand pour faire tourner un carrosse et un cours secondaire avec 12 stalles pour chevaux.

Le saviez-vous ?

Le 21 juillet 2000, la Place d’ALBERTAS avec ses façades et toitures des immeubles ainsi que le sol et la fontaine sera classée Monument historique. Après la ROTONDE et le Cours MIRABEAU, c'est l'endroit le plus visité de la ville.




Jean-Baptiste d´ALBERTAS was born in 1716 into a noble family.

After his studies, he was adviser to the Parliament of Aix before becoming its first president. He will also be the president of the Court of Auditors until 1775.

Between 1742 and 1746, at the age of twenty-six, he destroyed the houses opposite his own, built by his father in what is now Rue Jean ESPARIAT. He wants to beautify his field of vision and above all to be able to maneuver his coaches easily.

Legitimist, namely royalist, he rallied to the cause of the Federation and organized the feast of July 14, 1790 in the park of his Castle of Gémenos. There, Jean-Baptiste d´ALBERTAS is stabbed by the young Anicet MARTEL. Contrary to popular belief, there was no political motivation for this gesture despite being in a revolutionary period. His murderer, before knowing the torture of the wheel on the Place des Prêcheurs, will confess to having committed his crime to avenge his father.

To see :

The Place Jean-Baptiste d´ALBERTAS remains a fine example of Baroque art and is one of the prettiest squares in the city of Aix. The fountain, located in the center with a cast iron basin, will be built in 1912. Today, it is a copy made by engineering students of Arts et Métiers in the 1950s.

The Hôtel d'Albertas is one of the largest in Aix. It is divided into apartments (that of Monsieur, that of Madame with boudoir,…) and it has in its center a garden large enough to run a coach and a secondary yard with 12 stalls for horses.

Did you know ?

On July 21, 2000, the Place d´ALBERTAS with its facades and roofs of buildings as well as the ground and the fountain will be classified as a historical monument. After the ROTONDE and the Cours MIRABEAU, it is the most visited place in the city.