Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

bretons     buscaille     cardinale     mazarine     agard     albertas     d’arpille    baratanque   bon pasteur   lacépède     ganay     isolette     de jouques     littera     loubet     matheron     molle   saint-henri     saint-honoré

Jean-Baptiste GAUTIER de la MOLLE est né à Aix le 17 septembre 1630.

Il fut avocat général au Parlement de Provence. Cependant, ce qui le fera connaître des Aixois, c’est qu’il fut le second propriétaire du Pavillon Vendôme en 1682.

Au-delà de la finition de la décoration du Pavillon Vendôme, il ajouta un étage à l’ensemble.

Jean-Baptiste GAUTIER de la MOLLE meurt dans sa ville natale en 1688, à l’âge de 58 ans.

L’un de ses descendants, Paul de SUFFREN vendit le Pavillon Vendôme à Jean-Baptiste VAN LOO dans les années 1730. Le deuxième étage sera le dernier atelier du peintre de 1742 jusqu’à sa mort en 1745.

Réflexions d’odonymie :

La Rue de la MOLLE était une traverse à savoir un chemin étroit qui relie deux rues. Dans le cas présent, la Traverse de la MOLLE reliait le Cours Caïus SEXTIUS à la route d’AVIGNON devenue avenue Maréchal de LATTRE de TASSIGNY.

La Rue Jean-Baptiste de la MOLLE et la Rue SUFFREN rendent hommage à une même famille.





Jean-Baptiste GAUTIER de la MOLLE was born in Aix on September 17, 1630.

He was general advocate at the Parliament of Provence. However, what made him known to the people of Aix was that he was the second owner of the Pavillon Vendôme in 1682.

Beyond finishing the decoration of the Pavillon Vendôme, he added a floor to the whole.

Jean-Baptiste GAUTIER de la MOLLE died in his hometown in 1688, at the age of 58.

One of his descendants, Paul de SUFFREN sold the Pavillon Vendôme to Jean-Baptiste VAN LOO in the 1730s. The second floor was the painter's last studio from 1742 until his death in 1745.

Reflections of odonymy :

Rue de la MOLLE was a cross, namely a narrow path that connects two streets. In this case, the Traverse de la MOLLE linked the Cours Caïus SEXTIUS to the AVIGNON road, which became avenue Maréchal de LATTRE de TASSIGNY.

Rue Jean-Baptiste de la MOLLE and Rue SUFFREN pay homage to the same family.