Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

bretons     buscaille     cardinale     mazarine     agard     albertas     d’arpille    baratanque   bon pasteur   lacépède     ganay     isolette     de jouques     littera     loubet     matheron     molle   saint-henri     saint-honoré

On pourrait logiquement penser que comme d'autres elle porte le nom d'une famille qui logeait là à cette époque. En réalité pas du tout, elle s’appelait en provençal Carrièro BUSCAIO. "Buscaio" signifiant une brindille de bois ou bûchette.

On retrouve ce mot provençal dans un vers de la fameuse Pastorale Maurel : « Lidis de rabaia quàuqueitroues de buscaio » (« il leur dit de ramasser quelques morceaux d’éclats de bois »).

Frédéric MISTRAL dans Lou Tresor dòu Felibriges, dictionnaire provençal-français de 1878, évoque l'expression faire « legi em'uno buscaio »... Le « buscaio » désigne ici la baguette utilisée par les instituteurs lors des leçons d'écriture et/ou de lecture.

Réflexion d'odonymie :

Y avait-il alors un instituteur qui vivait dans cette rue ?




One could logically think that like others it bears the name of a family that was staying there at that time. In fact not at all, her name was Carrièro BUSCAIO in Provençal. "Buscaio" meaning a wooden twig or log.

We find this Provencal word in a line from the famous Pastorale Maurel: "Lidis de rabaia quàuqueitroues de buscaio" ("he told them to pick up a few pieces of wood chips").

Frédéric MISTRAL in “Lou Tresor dòu Felibriges”, Provencal-French dictionary of 1878, evokes the expression to make "legi em'uno buscaio" ... The "buscaio" here refers to the baguette used by teachers during writing lessons and / or reading.

Odonymy question :

Was there a teacher then who lived in this street ?