Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

boulegon    courteissade     louvière     papassaudi     riquier     suffren   bouteilles    bremondis   eyguesiers    épinaux    gondraux    magnans   naraubet    gaufredy

NON !

Il ne s'agit pas de la rue où se retrouvaient les magnans ou éleveurs de vers à soie.


Elle porte le nom de la famille MAGNAN qui y vécut durant le XVe et XVIe siècle. On croit à tort que l’on baptisa cette rue en l’honneur des magnans, terme qui, en vieux provençal, désignait des éleveurs de vers à soie.

Cette famille s’illustra par le fait qu’elle déviait une partie de l’eau d’une source dont elle était propriétaire ce qui lui permettait ainsi d’avoir un magnifique jardin. En cas de sécheresse, la famille MAGNAN autorisait la population à prendre de cette eau sans omettre de les mettre en garde par un écriteau « Tant qu’il nous plaira » encore visible aujourd'hui.

Réflexion d’odonymie :

Jadis, elle était nommée Rue de la VIEILLE TANNERIE, car les tanneurs y avaient leurs installations. Cette rue était alors l’une des plus malodorantes de la ville.

Aujourd’hui, un pont relie dans la Rue des MAGNANS deux maisons se faisant face. Par contre, concernant la Rue Félibre GAUT qui  s’appelait jadis la Rue du PONT pour la même raison, ce pont, lui, a depuis longtemps disparu ...




NO !

This is not the Street where the magnans or silkworm breeders used to meet.


It bears the name of the MAGNAN family who lived there during the 15th and 16th centuries. It is mistakenly believed that this Street was named in honor of the magnans, a term which, in old Provencal, referred to silkworm breeders.

This family was distinguished by the fact that they diverted part of the water from a source that they owned, which allowed them to have a beautiful garden. In the event of a drought, the MAGNAN family allowed the population to take this water without failing to warn them with a sign "As long as we like it" still visible today.

Odonymy reflection :

Formerly, it was called Rue de la VIEILLE TANNERIE, because the tanners had their facilities there. This street was then one of the smelly ones in the city.

Today, a bridge connects in the Rue des MAGNANS two houses facing each other. On the other hand, concerning the Rue Félibre GAUT which was once called the Rue du PONT for the same reason, this bridge has long since disappeared ...