Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

boulegon    courteissade     louvière     papassaudi     riquier     suffren    bouteilles    bremondis   eyguesiers    épinaux    gondraux    magnans   naraubet    gaufredy

Elle porte le nom d’une famille aixoise qui y habita dès le XIIe siècle.  À cette époque, la transmission du nom de famille devient enfin héréditaire, les noms sont alors souvent associés au métier exercé par le chef de famille : un "eyguesier" était un conducteur de juments.

Pourtant Pierre EYGUESSIER, né vers 1320, devint "nourrigier", c’est-à-dire éleveur de moutons, métier nettement plus rentable à l’époque. Sa richesse comme celle de sa descendance sur quatre générations sera inestimable. Tous se montreront généreux à l’égard de l’Église et de la Ville. Cette famille n’est pas encore éteinte aujourd’hui.

Réflexion d’odonymie :

Cette impasse était auparavant une rue qui rejoignait l’actuelle Rue Marie et Pierre CURIE. Lorsque le Palais de l'Archevêché s'agrandit  par la construction de l’aile Sud au XVIIIe siècle une partie de cette liaison fut coupée transformant cette Rue en impasse.

Le saviez-vous ?

Cette rue fut habitée au milieu du XVIIe siècle par la famille THOMASSIN qui a fourni des viguiers à la ville d’Aix. Ceux-ci dirigeaient un groupe d’archers. En 1751, cette dernière profession s'appellera police. C’est pourquoi, beaucoup d’Aixois de l’époque l’appelaient la Rue du VIGUIER.





It bears the name of an Aix family who lived there from the 12th century. At that time, the transmission of the family name finally becomes hereditary, the names are then often associated with the profession exercised by the head of the family: an "eyguesier" was a driver of mares.

Yet Pierre EYGUESSIER, born around 1320, became a “nourrigier” or"feeder", that is to say a sheep farmer, a much more profitable profession at the time. His wealth, like that of his descendants over four generations, will be invaluable. All will be generous to the Church and the City. This family is not yet extinct today.

Odonymy reflection :

This dead end was previously a street which joined the current Rue Marie and Pierre CURIE. When the Archbishop's Palace was enlarged with the construction of the South Wing in the 18th century, part of this link was cut, turning this Street into a dead end.

Did you know ?

This street was inhabited in the middle of the 17th century by the THOMASSIN family who supplied vine trees to the city of Aix. They were leading a group of archers. In 1751, this last profession will be called police. This is why many people from Aix at the time called it the Rue du VIGUIER.