Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

boulegon    courteissade     louvière     papassaudi     riquier     suffren    bouteilles    bremondis   eyguesiers    épinaux    gondraux     magnans   naraubet    gaufredy

Antoine, Louis et Hugues BOULEGON ont vécu dans cette rue aux XVe et XVIe siècles. Les trois membres de cette famille étaient recommandables de par leurs qualités personnelles et leur richesse. En effet, des documents datés de 1474, 1524 et 1533 prouvent que la famille BOULEGON fit des dons d’argent importants en faveur des religieux de la Cathédrale Saint-Sauveur. Anciennement, cette voie portait le nom de Rue BIGOURE, autre famille aixoise y ayant vécu antérieurement.  

Le saviez-vous ?

C’est au numéro 23 qu’est mort Paul CEZANNE le 23 octobre 1906. D’ailleurs, en levant les yeux vous verrez au dernier étage la verrière, exposée au nord, de son atelier. Pour la petite histoire, il meurt 20 ans, jour pour jour, après son père Louis-Auguste CEZANNE, mort le 23 octobre 1886.

À voir :

Au n°13 : c’est ici que sera transférée en 1856 la banque paternelle ouverte en 1848 avec Joseph CABASSOL au 24 Rue des CORDELIERS.

Au n°26 : vous découvrirez une très jolie porte et façade, sobre et élégante qui passe parfois inaperçue. Elle témoigne de l'histoire du Quartier Bellegarde. A la fin du XIVe siècle, cette maison fut construite en dehors des remparts avant d’y être incluse au début du XVe à l’intérieur des fortifications.

À l'angle avec la Rue François-Auguste MIGNET : la Fontaine des Deux Canons datée de 1532. Jadis, elle était l’une des seules fontaines à offrir des ornements. Aujourd'hui, c'est la fontaine la plus ancienne de la ville d’Aix-en-Provence encore visible.





Antoine, Louis and Hugues BOULEGON lived in this street in the 15th and 16th centuries. The three members of this family were commendable for their personal qualities and their wealth. Indeed, documents dated 1474, 1524 and 1533 prove that the BOULEGON family made significant donations of money in favor of the religious of the Saint-Sauveur Cathedral. Formerly, this road was called Rue BIGOURE, another Aix family who previously lived there.

Did you know ?

Paul CEZANNE died at number 23 on October 23, 1906. Moreover, looking up you will see on the top floor the glass roof, facing north, of his studio. For the record, he died 20 years, to the day, after his father Louis-Auguste CEZANNE, who died on October 23, 1886.

To see :

At n ° 13 : this is where the paternal bank opened in 1848 with Joseph CABASSOL at 24 Rue des CORDELIERS will be transferred in 1856.

At n ° 26 : you will discover a very pretty door and facade, sober and elegant which sometimes goes unnoticed. It bears witness to the history of Quartier Bellegarde. At the end of the 14th century, this house was built outside the ramparts before being included in the early 15th century inside the fortifications.

At the corner with Rue François-Auguste MIGNET : the Fontaine des Deux Canons dated 1532. Formerly, it was one of the only fountains to offer ornaments. Today, it is the oldest fountain in the city of Aix-en-Provence still visible.