Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

boulegon    courteissade     louvière     papassaudi     riquier     suffren   bouteilles    bremondis   eyguesiers    épinaux    gondraux   magnans   naraubet    gaufredy

Paul de Suffren 1679-1756 Marquis de Saint-Cannat Pierre André de Suffren  Bailli de Suffren 1729- 1788

Elle porte le nom d’une famille originaire de Salon-de-Provence qui vécut à Aix durant les XVIe et XVIIe siècles. Parmi ses membres, on remarque :

Jean de SUFFREN (1582-1647) de Saint-Cannat, consul et trésorier de la ville de Salon-de-Provence ;

Jean-Baptiste Gautier de SUFFREN (1651-1737) conseiller du roi et propriétaire de l’Hôtel de Suffren au 40 Cours MIRABEAU ainsi que du Pavillon Vendôme reçu en héritage en 1722 ;

Paul de SUFFREN (1679-1756) premier consul d’Aix. C’est lui qui vendit le Pavillon Vendôme au peintre Jean-Baptiste VAN LOO en 1745 ;

Pierre André de SUFFREN (1729-1788), ou bailli de SUFFREN, n'était pas Aixois. Force est de reconnaître qu’il est le membre le plus connu de cette famille. Il est né le 17 juillet 1729 à Saint-Cannat. Très jeune, il devient membre de l’ordre de Malte. Mais c’est dans la Marine Royale qu’il connaît son heure de gloire. Il participe à la guerre d’indépendance des États-Unis et résiste glorieusement aux Anglais dans les mers des Indes (1782-1783). En récompense, il sera nommé Vice-Amiral et reçoit les honneurs de la cour de LOUIS XVI. Il meurt le 8 décembre 1788 à Paris à l’âge de 59 ans.

Réflexion d’odonymie :

Si l’on considère que la Traverse devenue Rue de la MOLLE fut baptisée ainsi en l’honneur de Jean-Baptiste GAUTIER de SUFFREN, deuxième propriétaire du Pavillon Vendôme, cette famille est donc à l’origine de deux noms de rues aixoises.





It is named after a family from Salon-de-Provence who lived in Aix during the 16th and 17th centuries. Among its members, we note:

Jean de SUFFREN (1582-1647) de Saint-Cannat, consul and treasurer of the city of Salon-de-Provence;

Jean-Baptiste Gautier de SUFFREN (1651-1737) advisor to the king and owner of the Hôtel de Suffren at 40 Cours MIRABEAU as well as of the Vendôme pavilion inherited in 1722;

Paul de SUFFREN (1679-1756) first consul of Aix. It was he who sold the Vendôme Pavilion to the painter Jean-Baptiste VAN LOO in 1745;

Pierre André de SUFFREN (1729-1788), or bailiff of SUFFREN, was not from Aix. We have to admit that he is the most famous member of this family. He was born on July 17, 1729 in Saint-Cannat. At a very young age, he became a member of the Order of Malta. But it was in the Royal Navy that he had his heyday. He participated in the American War of Independence and gloriously resisted the English in the Indian Seas (1782-1783). As a reward, he will be appointed Vice-Admiral and receives the honors of the court of LOUIS XVI. He died on December 8, 1788 in Paris at the age of 59.

Odonymy reflection :

If we consider that the Traverse, which became Rue de la MOLLE, was named in honor of Jean-Baptiste GAUTIER de SUFFREN, second owner of the Pavillon Vendôme, this family is therefore at the origin of two street names in Aix.