Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS L’histoire de + 200 rues d’AIX-EN-PROVENCE NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z nouvelle version enrichie LIENS Christian.aixois L’œuvre du  Docteur Jean-Philippe HENDRIKS Nous racontent ACCUEIL DECI1811/1878 INDEX A/J

bouèno carrièro     cancel     esquicho coude     fermée     italie     marseillais     paix     rifle rafle     treille

Au moyen Âge, cette rue porte le nom provençal de BOUÈNO CARRIÈRO ou « BONNE RUE » en raison d’un grand nombre de bordels qui s’y trouvaient. Elle était aussi appelée la Rue deis PEITRAOUX. Le mot provençal "Peitraoux" signifie "Poitrines". En effet, c’était la seule rue de la ville où les femmes étaient autorisées à exhiber leurs charmes et leurs appâts en ouvrant leur décolleté.




In the Middle Ages, this street bears the Provencal name of BOUÈNO CARRIÈRO or "BONNE RUE" or “GOOD STREET” because of the large number of brothels that were located there. It was also called the Rue deis PEITRAOUX. The Provencal word "Peitraoux" means "Breasts". Indeed, it was the only street in town where women were allowed to show off their charms and bait by opening their cleavage.


La rue Boneno-Carriero, qui se prolongeait autrefois du côté de la prison, s'appelait rue du Four du Temple, parce que la maison de l'ordre célèbre des Templiers y avait son four. Des femmes de mauvais moeurs s'y étant établies, elle reçut, par dérision, la dénomination de Boueno Carriero (Bonne rue). La proposition a été faite de nommer la rue Boueno-Carriero rue du Palais ou des Plaideurs. La première de ces appellations est trop ambitieuse pour une voie aussi courte et aussi étroite, bien qu'on l'élargisse d'un côté, en ce moment. Cette dénomination conviendrait mieux à de grandes artères accédant directement au Palais, comme la rue Grand-Boulevard, dont le nom n'a aucune signification, ou la rue Bellegarde, rappelant le souvenir d'une tour, démolie en 1648, qui gardait la ville de ce côté, et ne la gardait pas toujours bien, s'il faut en croire nos vieux chroniqueurs. Le nom de rue des Plaideurs paraîtrait préférable. Cette ruelle, en effet, est un chemin raccourci pour se rendre au Palais. Elle voit journellement circuler les plaideurs avec trois physionomies différentes : le sourire de l'espérance sur les lèvres, en allant à l'audience : radieux, le verbe et la tête hauts,  tristes, dépités et silencieux, lorsqu'ils en sortent, selon qu'ils ont gagné ou perdu leur procès. Celui de rue de la Chicane pourrait également s'y appliquer, car la rue Boueno-Carriero est le passage de pas mal d'avocats Chicoisneau, de procéduriers et de basochiens à la piste des bonnes ou des mauvaises causes, ces dernières étant souvent meilleures pour eux que les première.

Aix Autrement 210x297

facebook.com/groups/