Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

etuves   bagniers    fontaine      fontêtes     fontaine d’argent    puits neuf    quatre dauphins    thermes  puits juif

La Rue des ÉTUVES aurait pu s'appeler Rue des SAUNAS ROMAINS, car le mot français étuve est dérivé du provençal "Estubos" ou "Caoudanos" signifiant saunas. Ils furent construits dès l’occupation romaine et la fondation d’Aquae Sextiae en 122 avant J.-C. par Caius SEXTIUS Calvinus.

Au XVIIIe siècle, certaines caves des maisons de cette rue possédaient encore des saunas d’époque. L’un d’entre-eux pouvait même accueillir une quarantaine de personnes.

À voir :

Face à l’entrée de l’Hôtel Aquabella : la Chapelle et les vitraux de l’ancien Orphelinat de la Providence aujourd’hui résidence étudiante.





The Rue des ÉTUVES could have been called Rue des SAUNAS ROMAINS, because the French word étuve is derived from the Provencal "Estubos" or "Caoudanos" meaning saunas. They were built as early as the Roman occupation and the founding of Aquae Sextiae in 122 BC by Caius SEXTIUS Calvinus.

In the 18th century, some cellars of the houses on this street still had period saunas. One of them could even accommodate 40 people.

To see :

Opposite the entrance to the Hotel Aquabella : the Chapel and the stained glass windows of the former Orphanage of Providence, now a student residence.