Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu

1

2

3

4

5

6





INDEX A/J

5ème : La rue du PUITS NEUF deviendrait rue CAMPRA.

Le compositeur André Campra est né dans cette rue en 1660. Campra succéda à Lulli dans la faveur du public et donna 21 opéras qui furent représentés et qui se maintinrent au répertoire jusqu’à l’arrivée de Rameau. Les brillants succès qu’obtinrent ses œuvres lui valurent les titres de maitre et Directeur de la Chapelle du roi en 1712. Campra est mort en 1744.

La rue du PUITS NEUF ne changera jamais de nom.

CAMPRA donnera son nom à la rue de la PORTE PEINTE alors qu’il était né dans la rue du PUITS NEUF.

6ème : La rue BOURG D’ARPILLE, rue CHASTEL. (Adopté)

Jean Chastel naquit à Avignon en 1726 ; il vient s’établir à Aix à l’âge de 19 ans et pendant plus de vingt ans travailla à l’embellissement de notre ville. On lui doit la fontaine de l’Hôtel-de-Ville, 1756-1757, celle des Prêcheurs 1757-1758, le fronton de la Halle aux grains, une statue de la Vierge pour la paroisse de la Magdeleine, etc. On laissa mourir aux incurables 1793 cet émule de Puget.

7ème : La rue des BOUCHERIES, rue MÉJANES. (Adopté)

Jean-Baptiste Marie de Piquet marquis de Méjanes est né à Arles en 1729. C’est un bibliophile célèbre.

Il devient en 1777-78 premier consul d’Aix et procureur du pays de Provence. Dès sa jeunesse il consacra la plus grande partie de ses revenus à l’achat de livres rares et précieux et en forma une immense collection qu’il laissa en mourant à la ville d’Aix. Il est mort à Paris en 1786.

8ème : La rue PORTE PEINTE, rue FLOQUET.

Le compositeur Etienne Joseph Floquet naquit à Aix en 1750. Il fit représenter à Paris un opéra l’Union de l’Amour et des Arts (1773) qui obtint un très grand succès ; mais ayant donné l’année suivante un autre ouvrage qui fut mal accueilli il passa en Italie pour y fortifier son talent et donna à son retour à Paris plusieurs ouvrages qui attestent de sa science, mais qui manquent d’originalité. Floquet est mort en 1787.

La rue du PORTE PEINTE ne changera pas en rue FLOQUET mais en rue CAMPRA.

FLOQUET sera pressenti une nouvelle fois en 1894 pour donner son nom à une rue. Cette proposition sera rejetée. FLOQUET ne recevra jamais de rue.

9ème : La rue du TRÉSOR, rue ESPARIAT.

Jean Espariat né en 1747 fut le premier maire élu de notre ville (24 Février 1790). Il donna le 20 Mai de la même année une haute preuve de son courage. Deux régiments, le régiment de la vieille marine royale et celui d’Ernest allaient vider leurs querelles au cours St Louis. Ils étaient en présence, les armes déjà baissées, lorsque Espariat n’écoutant que son courage s’interpose entre les combattants et parvient par ses patriotiques paroles à éviter toute effusion de sang. Espariat fut un administrateur habile et intègre. Les contemporains lui avaient élevé un monument aujourd’hui disparu et donné son nom à une place de la ville. Il est mort le 14 Janvier 1827 dans une maison qu’il habitait rue du Trésor.

La rue du TRÉSOR ne changera pas en rue ESPARIAT mais en rue DOUMER le 11 juillet 1938

ESPARIAT donnera son nom à la rue GRAND SAINT ESPRIT alors qu’il est né dans la rue du TRÉSOR.

10ème : La rue du COLLÈGE, rue MANUEL. (Adopté)  

Jacques Antoine Manuel n’est pas d’Aix. Il est né à Barcelonnette en 1775, mais il laissé au barreau de notre ville où il était entré lors de la nouvelle organisation judiciaire de l’an VIII de brillants et bons souvenirs. Il fut en outre, pendant les Cents Jours, porté à la députation par les électeurs d’Aix, mais il

déclina cet honneur et ce furent ses compatriotes qui lui ouvrirent la chambre des députés. Je n’ai pas à suivre dans ce rapport, Manuel à la chambre des députés ; chacun connaît du reste avec quelle courageuse éloquence il y défendit la cause libérale du général Foy et de Benjamin Constant. Manuel est mort en 1827.


Nom des Rues:

Arts et métiers

Campra

Émeric david

Chastel

Espariat

Bruyes

Manuel

Méjanes

Jacques de la roque

Goyrand

Républiquee

Quatre septembre

décision du 24 juil 1879

maire :  salomon bédarride