Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu ARC24JUIL1879.1

Jacques de LA ROQUE est né à Aix vers 1467.

Il fait fortune en tant que marchand et est nommé consul de la ville une première fois en 1514, puis en 1522 et en 1530. Il fonde l’Hôpital Saint-Jacques vers 1519. Dix ans plus tard, avant une nouvelle épidémie de peste, il n’hésite pas, alors âgé de plus de 60 ans, à se rendre à cheval à Sisteron pour y acheter du blé afin de nourrir les Aixois. En 1531, quand l’épidémie de peste est enfin éradiquée, il décide de faire don de son hôpital à la ville d’Aix, à condition qu’il ne soit jamais dirigé par des ecclésiastiques. Malgré tout, de peur d’être condamné pour hérésie et conduit au bûcher, il révisera à plusieurs reprises son testament.

Jacques de LA ROQUE meurt à Aix en 1540 à l’âge de 73 ans. Grâce à ses dons et actions, des milliers de malades et de pauvres ont été secourus, soignés, réconfortés durant près de cinq siècles.

Le saviez-vous ?

L’hôpital actuel d’Aix reprend en partie l’ancien Hôpital Saint-Jacques devenu aujourd’hui la maison de retraite Pasteur. Le père de Jacques de la ROQUE n’a pas pu transmettre à son fils ses convictions religieuses. Il était un fervent catholique qui vénérait saint Mitre, le Saint-Patron de la ville d’Aix. Il fut le donateur du fameux tableau que l’on peut voir à la Cathédrale Saint-Sauveur représentant saint Mitre tenant, selon la légende, sa tête décapitée entre les mains. Sur ce tableau, tous les membres de la famille de la Roque sont représentés, dont Jacques, ses trois frères et ses quatre sœurs.





Jacques de LA ROQUE was born in Aix around 1467.

He made his fortune as a merchant and was appointed consul of the city for the first time in 1514, then in 1522 and in 1530. He founded the Saint-Jacques Hospital around 1519. Ten years later, before a new plague epidemic, he did not hesitate, then over 60 years old, to go on horseback to Sisteron to buy wheat there to feed the people of Aix. In 1531, when the plague epidemic was finally eradicated, he decided to donate his hospital to the city of Aix, on condition that it was never run by clergymen. Despite everything, for fear of being convicted of heresy and taken to the stake, he will revise his will several times.

Jacques de LA ROQUE died in Aix in 1540 at the age of 73. Thanks to his donations and actions, thousands of the sick and the poor have been helped, cared for and comforted for nearly five centuries.

Did you know ?

The current Aix hospital partly takes over the former Saint-Jacques Hospital, which has now become the Pasteur retirement home. Jacques de la ROQUE's father was unable to pass on his religious beliefs to his son. He was a devout Catholic who worshiped Saint Miter, the Patron Saint of the city of Aix. He was the donor of the famous painting that can be seen at the Saint-Sauveur Cathedral depicting Saint Miter holding, according to legend, his decapitated head in his hands. In this painting, all the members of the de la Roque family are represented, including Jacques, his three brothers and his four sisters.