Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu ARCH MONTIGNY1

Lucas de MONTIGNY est né à Ecques (Pas de Calais), le 10 décembre 1844, issu d'une famille d'artistes.

Sa vie commence dans le nord de la France où il connaît une enfance paisible jusqu’à ce qu’il soit enrôlé dans la Guerre de 1870. Il est blessé et prisonnier en Allemagne. Cela lui vaudra d’être décoré de la Légion d’honneur.

En 1872, il se marie et décide de s’installer à Aix. Il aime cette ville et voue une dévotion sans limite à MIRABEAU qui avait adopté son grand-père.

Héritier des œuvres d’art de sa famille, il offrira au Musée municipal d’Aix le portrait de Mirabeau peint par BOZE.

Il est un peu reconnu comme peintre mais c’est surtout son implication dans la promotion des arts qui lui donnera sa notoriété locale.

Le 3 mai 1904, il entre à l’Académie des sciences, des arts et des belles lettres d’Aix et prononce un discours qui reflète bien son amour pour sa ville d’adoption :

« A quel titre suis-je ici ? Ce n'est pas, à coup sûr, comme écrivain car j’écris si peu. Est-ce comme peintre ? … Soit… Encore faudrait-il convenir qu'on compterait facilement dans notre ville plusieurs artistes qui, à ce titre, eussent pu, eussent dû m'être préférés. J'aime mieux croire qu'en me faisant cet honneur, vous n'avez voulu voir que l'homme amoureux des belles lettres, épris de tout ce qui touche aux beaux-arts, enthousiaste surtout de ce pays sans pareil où il n'est pas né, mais que, depuis un demi-siècle et plus qu'il y habite, il a fait sien. J’espère bien que la Providence exaucera mon ultime désir, et que c'est au sein de cette belle et noble terre provençale, auprès de ce que j'ai aimé ou que j'aime, que je dormirai de mon dernier sommeil. »

Lucas de MONTIGNY meurt à Aix quatre ans plus tard, le 16 avril 1908, à l’âge de 63 ans et repose au cimetière Saint-Pierre d’Aix, ville qu’il a tant aimée.

A voir :

Au n°7 : La maison où il vécut.




Lucas de MONTIGNY was born in Ecques (Pas de Calais) on December 10, 1844, from a family of artists.

His life began in northern France where he enjoyed a peaceful childhood until he was drafted into the War of 1870. He was wounded and a prisoner in Germany. This will earn him the honor of being decorated with the Legion of Honor.

In 1872, he married and decided to settle in Aix. He loves this city and devotes unlimited devotion to MIRABEAU who adopted his grandfather.

Heir to the works of art of his family, he will present the portrait of Mirabeau painted by BOZE to the Municipal Museum of Aix.

He is somewhat recognized as a painter, but it is above all his involvement in the promotion of the arts that will give him his local notoriety.

On May 3, 1904, he entered the Académie des sciences, des arts et des belles lettres in Aix and gave a speech that reflected his love for his adopted city:

"In what capacity am I here? It’s not, for sure, as a writer because I write so little. Is it as a painter? ... Either ... We still have to agree that we could easily count in our city several artists who, as such, could have, should have been preferred to me. I prefer to believe that by doing me this honor, you only wanted to see the man in love with beautiful letters, in love with everything related to the fine arts, especially enthusiastic about this unparalleled country where he is was not born, but that for half a century and more that he has lived there, he has made his own. I really hope that Providence will grant my ultimate desire, and that it is in this beautiful and noble Provençal land, near what I loved or that I love, that I will sleep my last sleep.”

Lucas de MONTIGNY died in Aix four years later, on April 16, 1908, at the age of 63 and is buried in the Saint-Pierre Cemetery in Aix, a city he loved so much.

To see :

At n ° 7 : The house where he lived.