Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu ARC MERINDOL1 ET+09MAI1894

Charles-Claude de PEYSONNEL est né à Marseille en juillet 1727.

En 1748, il suit son père qui est consul de France en Crimée. Comme lui, il entamera une carrière de diplomate qui le conduira à être ambassadeur en Europe orientale jusqu’à son retour à Paris en 1782.

Retraité, il se mettra à écrire de nombreux ouvrages, mais son livre principal reste « Situation politique de la France et ses rapports actuels avec toutes les puissances de l’Europe » dans lequel il décrit avec exactitude les prémices de la chute de la monarchie et de l’institution de la République, ce qui s’avérera prémonitoire. Lors du début de la Révolution française, il sera considéré comme un « conventionnel » profondément républicain.

Charles-Claude de PEYSONNEL meurt à Paris en 1790 à l’âge de 63 ans.

Remarque d’odonymie :

Mme Huguette GARRIDO a découvert que le nom de PEYSONNEL avait chassé celui de SAINT-CLAUDE à la période où les élus ont remplacé les noms de rue à évocation religieuse. Charles-Claude PEYSONNEL, le « Conventionnel », n’était pas de la branche PEYSONNEL, coseigneur de Fuveau qui vécut dans ce même Quartier MAZARIN.






Charles-Claude de PEYSONNEL was born in Marseille in July 1727.

In 1748, he followed his father who was French consul in Crimea. Like him, he began a career as a diplomat which led him to be ambassador to Eastern Europe until his return to Paris in 1782.

Retired, he will begin to write many works, but his main book remains "Political Situation of France and its Current Relations with All the Powers of Europe" in which he accurately describes the beginnings of the fall of the monarchy and of the institution of the Republic, which will prove to be premonitory. At the start of the French Revolution, he will be considered a deeply republican "conventional".

Charles-Claude de PEYSONNEL died in Paris in 1790 at the age of 63.

Odonymy note:

Mrs. Huguette GARRIDO discovered that the name of PEYSONNEL had driven out that of SAINT-CLAUDE at the time when the elected representatives replaced the names of streets with religious evocation. Charles-Claude PEYSONNEL, the "Conventional", was not from the PEYSONNEL branch, co-lord of Fuveau who lived in this same MAZARIN district.