Présente les rues d’aix.com ANCIENNES FAMILLES CELEBRITES LOCALES ANCIENNES AUBERGES CONOTATIONS THERMALES ANCIENS METIERS RAP/BATIMENTS RAPPORT RELIGION NOMS DIVERS ACCUEIL L’histoire de + 200 rues d’Aix en Provence NOUVEAUX QUARTIERS INDEX K/Z INDEX A/J Le DocteurJean-Philippe HENDRIKS nouvelle version enrichie LIENS LIENS DECI1811/1878 2 octobre 2021 Le jeu rue vauvenargues décision du 31 jan 1878 maire : salomon bédarride INDEX K/Z ARC31JAN1878/2 Page 2

Messieurs,

Parmi les écrivains secondaires du dix-huitième siècle, VAUVENARGUES est le plus sympathique et le plus délicat. Pauvre, arrêté de bonne heure dans sa carrière militaire, défiguré par la maladie, il demanda aux lettres des consolations que tous vantent mais que bien peu sont capables de goûter. Ses écrits attestent un caractère élevé, et, malgré ses infortunes n’expriment que les sentiments d’une âme tendre et aimante, jusque dans la mélancolie. Moraliste, sans être misanthrope, il inspire à VOLTAIRE une affection mêlée de respect et laissa chez tous ceux qui l’ont connu le sentiment d’un génie à qui le temps seul a manqué pour arriver à la gloire.

VAUVENARGUES est d’Aix. M. LEYDET nous a proposé de faire placer une plaque commémorative sur la façade de la maison où est né cet écrivain. Votre commission est d’avis d’adapter le projet et de voter pour cette dépense une somme de 50 francs à prendre sur le budget supplémentaire de 1878.

La Commission vous propose en outre d'émettre le vœu que M. le Maire donne le nom de VAUVENARGUES à une rue de la ville. Le Conseil Municipal décide qu’une plaque commémorative sera placée sur la maison rue FRUCHERIE n°34,


Qu’elle sera exécutée en régie et voté pour faire face à cette dépense une somme de 50 francs qui sera inscrite au budget supplémentaire de 1878. Le Conseil émet ensuite le vœu que le nom de Vauvenargues soit donné à la rue FRUCHERIE.

Nous Maire d’Aix, vu l’ordonnance royale du 10 Juillet 1816. Considérant que VAUVENARGUES est né à Aix le 6 Août 1715 dans l’hôtel rue FRUCHERIE n°34.

Considérant que Vauvenargues, esprit supérieur, observateur profond, écrivain éloquent, philosophe, moraliste au premier rang des savants du XVIIIe siècle a honoré la ville qui lui a donné le jour.

Considérant que la ville doit avec un légitime orgueil perpétuer le souvenir de ses enfants illustres et glorieux, acquittant ainsi sa propre dette et celle du pays intéressé à signaler comme exemple à suivre tous ceux qui par leurs actes, écrits littéraires ou scientifiques ont conquis l’estime et l’admiration de leurs concitoyens.

Considérant que Vauvenargues a d’autant plus de droits à ce souvenir que ses œuvres n’ont jamais été inspirées que par deux nobles mobiles, la gloire et la vertu, grandes sources du bonheur de l’humanité. Considérant que la rue FRUCHERIE ne rappelle aucun fait d’intérêt privé ou général méritant d’être conservé.

Considérant que la rue existante dite de VAUVENARGUES n’est nullement un hommage au grand écrivain ; c’est tout simplement l’indicateur d’un ancien chemin qui conduisait à la commune de VAUVENARGUES ; que d’ailleurs cette rue fort courte, étroite, irrégulière sans N°, sans façades serait indigne de porter un si grand nom.

Arrêtons qu’à l’avenir la rue FRUCHERIE sera appelée rue VAUVENARGUES et la rue actuelle de Vauvenargues aura le nom de Traverse de VAUVENARGUES.